Articles

Zoom sur les plantes aquatiques invasives

Zoom sur les plantes aquatiques invasives

Ces plantes ont été introduites en grandes quantités par les particuliers et professionnels, majoritairement pour leur pouvoir oxygénant. Les plans d’eau sont souvent dégradés (eutrophisation, …), et propices à la colonisation par ces opportunistes. Etant super compétitives, les plantes aquatiques invasives tendent à capter toutes les ressources, qui viennent à manquer à la flore indigène.

Zoom sur la berce du Caucase : espèce végétale invasive

Zoom sur la berce du Caucase : espèce végétale invasive

Cette invasive pionnière pousse en peuplements denses, et empêche nos plantes indigènes de s’épanouir : elle appauvrit la diversité floristique des terrains colonisés. Outre son impact environnemental, l’envahissement massif des berges limite les activités récréatives telles que la pêche, ou encore la randonnée. La sève de la berce du Caucase est composée de substances chimiques « photo-sensibilisantes ». A son contact, la peau est extrêmement sensible aux rayons du soleil, et subi de graves brûlures. Notons que quelques-unes de nos plantes indigènes (ex : berce commune) peuvent également être à l’origine de brûlures, mais moins importantes.

Le cincle plongeur, le Nautilus des rivières !

Le cincle plongeur, le Nautilus des rivières !

Placer des nichoirs sous les ponts Pour favoriser la nidification du cincle plongeur et de la Bergeronnette des ruisseaux en bord de cours d’eau, le CRSA a placé des nichoirs à Aiseau-Presles, avec le concours du Centre culturel, et à Froidchapelle. Cette action est...

Pas de poissons dans la mare !

Pas de poissons dans la mare !

Les mares naturelles sont d’un grand intérêt biologique et un réservoir pour la biodiversité. Mais les poissons n’y ont pas leur place. Leur introduction est très néfaste pour de nombreuses espèces inféodées à cet environnement.