Articles

Nouvelle campagne sur les espèces exotiques envahissantes

Les circonstances particulières de cet été 2020 n’ont pas empêché le CRSA de mettre sur pied sa campagne d’arrachage de la balsamine de l’Himalaya sur les cours d’eau, du Nord au Sud du territoire. Des séances de formations aux Espèces Exotiques Envahissantes seront proposées aux agents communaux sur l’ensemble du territoire à l’automne.

Quatre étudiants ont été engagés pour la campagne d’arrachage de la balsamine de l’Himalaya. Ils ont tous un parcours dans le domaine de l’environnement et déjà une expérience de terrain. Guillaume, Maxime, Pierre et Sébastien ont parcouru des kilomètres afin de circonscrire la prolifération de la plante sur plusieurs affluents plus ou moins importants. Parmi ceux-ci, on peut citer : le Marbins, la Nefsée, La Biesme à Mettet et à Aiseau, le Ruisseau des forges, Lavalette, l’Eau d’Yves à Florennes, les Gattes, La Ligne, La Sombre, le Pont aux rieux, le St Pierre à Sombreffe, l’Arton, le Beaufeau le Rombus,l’Orneau, l’Ourchet à Gembloux, le Chauffour à Jemeppe sur Sambre, La Gazelle à Fosse-la-Ville, La Hiernelle à Charleroi, la Biesmelle à Thuin, le Laubac à Lobbes.

D’autres secteurs sont gérés localement par les communes ou les provinces.

Un chantier de gestion de la berce du Caucase a également été mené à Gembloux en collaboration avec la commune. Cette plante est extrêmement dangereuse et demande des équipements de protection adaptés.

Durant l’automne, l’équipe du CRSA donnera des formations aux agents des services travaux des communes partenaires. L’objectif est de leur permettre de reconnaître, et de traiter les différentes espèces animales et végétales afin de limiter la propagation des espèces exotiques envahissantes,

Ces actions sont menées en collaboration avec la Cellule interdépartementale Espèces invasives (CiEi) du SPW  et cadre avec le règlement européen de 2015 (Règlement (UE) n°1143/2014).

 

ut leo commodo eget ipsum tristique