Articles

On vous dit tout sur les permis de pêche en Wallonie !

16 Jan,2019 | Halieutique

Par Frédéric DUMONCEAU, Directeur de la Maison wallonne de la pêche asbl

La pêche est un loisir et un sport qui attire de plus en plus de jeunes et moins jeunes au bord de nos cours d’eau. Elle reste une activité démocratique puisque le prix des permis est inchangé depuis 1989.

Le permis de pêche est obligatoire pour pêcher sur l'ensemble des cours d'eau de Wallonie. Le pêcheur est obligé d’en être porteur et de disposer d’un document officiel établissant son identité (carte d’identité…). Pour pratiquer la pêche sur les voies hydrauliques, ce permis de la Wallonie suffit (www.permisdepeche.be). Sur les autres cours d’eau, le pêcheur devra se munir en outre de la carte de membres de la société de pêche (www.cartesdepeche.be) ou, à défaut de société, de l'autorisation du propriétaire riverain.

Quatre types de permis de pêche

Le permis annuel de type A autorise la pêche tous les jours de l’année avec une ou deux lignes du bord de l’eau. La redevance de 12,39 € reste inchangée depuis 1989.

Le permis annuel de type B autorise la pêche avec une ou deux lignes autrement que du bord de l’eau, en ce compris la pêche en embarcation, la pêche à partir d’un embarcadère, la pêche nocturne de la carpe ainsi que la pêche de jour des écrevisses à l’aide de balances. La redevance de 37,18 € reste inchangée depuis 1989. Un remboursement partiel de la redevance du permis de type B peut être accordée aux détenteurs d’une carte de stationnement pour personnes handicapées.

Un nouveau permis touristique offre les mêmes droits que le permis de pêche de type B mais pour une période limitée de quatorze jours consécutifs. La redevance de ce nouveau permis est fixée à 25,00 €.

Enfin, un permis gratuit sera accessible pour les jeunes de moins de 15 ans. Celui-ci autorise le jeune à pêcher seul du bord de l’eau uniquement avec une ligne munie d’un hameçon simple à ardillon écrasé. Comme pour les autres types de permis de pêche, l’usage de l’épuisette est autorisé pour enlever le poisson capturé à la ligne. L’usage d’une balance à écrevisse est autorisé aux porteurs du permis jeune.

L’inscription du pêcheur dans un sous-bassin

Bien que le permis de pêche soit valable pour l'ensemble des cours d'eau de Wallonie, il est demandé au pêcheur de sélectionner un sous-bassin. Ce choix influence les aides financières octroyées par le Fonds piscicole et halieutique de Wallonie pour les empoissonnements et les actions réalisées sur le sous-bassin. C’est également ce choix qui déterminera les informations transmises au pêcheur. Dans ce contexte, il est conseillé de sélectionner le sous-bassin dans lequel le pêcheur pratique son loisir le plus régulièrement.

Où obtenir votre permis ?

Le permis de pêche de la Wallonie est délivré en ligne : www.permisdepeche.be. Le permis est disponible immédiatement à la fin de la procédure, il suffit de le télécharger et de l’imprimer pour pouvoir se rendre sans attendre à la pêche. En cas de perte, une nouvelle impression remplacera directement le permis perdu. A terme, la délivrance des permis ne sera plus assurée que par ce site Internet. Il sera également possible d’obtenir son permis de pêche auprès d’un tiers (fédérations, magasins, etc.), désireux d’assurer ce service pour les pêcheurs ne disposant pas d’une connexion Internet.

A quoi sert l'argent des permis ?

L’ensemble des fonds récoltés pour les permis sont utilisés pour des actions en faveur de la restauration des cours d’eau. Le Contrat de Rivière Sambre et Affluents asbl (CRSA) est partenaire de la Fédération Halieutique et piscicole de la Sambre (FHPS) et a notamment pu installer des paniers végétalisés sur les berges de la Sambre en 2017 grâce à un financement conjoint de la FHPS, du Ministre Collin et de la société Belgarena.

 

 

ipsum adipiscing Lorem libero fringilla sit ultricies consectetur