Programmes d’actions

La qualité de l’eau des rivières et des eaux souterraines s’améliore petit à petit. Mais il y a encore beaucoup de travail avant d’arriver au « bon état » visé par la Directive Cadre sur l’Eau européenne. Le Contrat de Rivière Sambre et Affluents (CRSA) a parcouru près de 1000 kilomètres en 2015 afin de dresser un inventaire de l’état des cours d’eau sur le sous-bassin.

Parmi les 896 points noirs relevés, on dénombre principalement des déchets, organiques ou non, des rejets d’eaux usées, l’érosion des berges, et la présence de plantes invasives telles que la berce du Caucase, la renouée du Japon et la balsamine de l’Himalaya. Sur base de cet inventaire de terrain, le Contrat de Rivière Sambre mettra en œuvre, durant les trois prochaines années, pas moins de 615 actions en vue de résoudre un grand nombre de ces problématiques. Le plan d’action 2017-2019 représente un appel à l’engagement pour la préservation de nos rivières.

 

L’équipe du Contrat de Rivière Sambre et Affluents, qui coordonne ce travail au jour le jour, pourra compter sur la collaboration de plus de soixante partenaires parmi lesquels trente et une communes, les Provinces de Hainaut et de Namur, mais aussi quatre intercommunales et une trentaine de partenaires associatifs, avec l’appui des services de la DGO2 et DGO3 du Service Public de Wallonie.

Afin d’officialiser cet engagement, le Contrat de Rivière Sambre et Affluents a invité ses partenaires à signer officiellement ce Protocole d’Accord le 15 décembre 2016 aux Lacs de l’Eau d’Heure, un des plus beaux cadres de Wallonie.

nunc tempus ultricies vulputate, quis ipsum dapibus ut ut amet, neque.