Programmes d’actions

Rejets d’eaux usées, dépôts de déchets, érosion des berges et plantes exotiques envahissantes, les menaces sur les rivières sont encore trop nombreuses !

Le rôle de concertation du Contrat de Rivière Sambre et Affluents est primordial pour y trouver des solutions concrètes et sensibiliser la population.

 

1.500 actions pour les 3 prochaines années

Le Protocole d’Accord 2020-2022 est le 4ème mené par le Contrat de Rivière Sambre et Affluents. Près de 500 actions sont inscrites en vue de réduire les impacts des activités humaines et restaurer la qualité des cours d’eau sur notre territoire durant ces 3 ans.
A côté de la Wallonie, des provinces de Hainaut et Namur et des 32 communes du sous-bassin de la Sambre qui adhèrent au CRSA, on retrouve pas moins de 85 partenaires identifiés comme « acteurs locaux » : associations environnementales, intercommunales de déchets et d’assainissement. De nouveaux partenaires ont rejoint la dynamique du Contrat de Rivière : entreprises, maisons de tourismes, centres culturels ou encore CPAS.

Chaque action répond à un objectif précis en lien avec les directives européennes de gestion de l’eau :

  • Directive Cadre sur l’Eau (Directive 2000/60/CE) :  cadre pour une politique communautaire dans le domaine de l’eau : assainissement, agriculture, pollution.
  • Directive européenne Inondation (2007/60/CE) transposée dans le Code de l’Eau Wallon, qui impose à ses membres de rédiger des Plans de Gestion des Risques d’Inondation (PGRI) par district hydrographique (Escaut, Meuse, Rhin, Seine). Exemple : gestion naturelle des inondations et gestion du ruissellement et du bassin versant, régulation du débit, prévention des crues, etc.
  • Les thèmes hors DCE ou PGRI répondent à d’autres objectifs comme la réduction des déchets, la lutte contre les espèces exotiques envahissantes, la restauration d’habitats, le tourisme, etc.

2. Protocole d’Accord 2017-2019 : évaluation [1]

  • Près de 400 actions réalisées : espèces exotiques, biodiversité, déchets, Interreg, …
  • 228 actions de sensibilisation, soit 12 400 personnes touchées
  • Un nouveau site web, catalogue d’animations, visites en augmentation constante

[1] Légende :
DCE : actions en lien avec la directive cadre sur l’Eau de l’UE
PGRI : actions en lien avec les plans de gestion des risques d’inondation de l’UE

 

dolor Curabitur id, massa justo risus ipsum vel, id Praesent et, vulputate,