Projets

Le CRSA participe à trois projets Interreg en tant que partenaire associé.

 

Trame Verte et Bleue en milieu Urbanisé

TVBUOnAir : https://www.tvbuonair.eu/

Le réseau écologique du bassin nord de la Sambre apparaît comme un espace fortement fragmenté où il existe un enjeu de remise en état des corridors écologiques à l’échelle transfrontalière. Le projet TVBuONAIR traite de cette problématique en tenant compte des milieux urbanisés.
Par conséquent, le projet TVBuONAIR alimente à la fois la question de la coopération transfrontalière dans la construction de projets de cohérence écologique, mais aussi la question de la réintroduction de la nature en ville. Il se structure autour de 4 objectifs majeurs.

 

Développement d’une approche intégrée pour le diagnostic de la qualité des eaux de la Meuse.

DIADeM : http://www.univ-reims.fr/interreg-diadem/

Le projet DIADeM a pour objectif de proposer et développer une méthodologie visant à améliorer la prédiction des conséquences d’actions de gestion sur les écosystèmes.

Un consortium transfrontalier de 8 partenaires opérateurs et 7 associés propose de déployer une approche pluridisciplinaire alliant chimie, biologie et modélisation afin d’améliorer le diagnostic et le suivi de la qualité chimique des masses d’eau transfrontalières de l’axe Meuse (amont de Sedan à Namur) et de deux affluents (Semois et Haute-Sambre) dans une démarche de co-construction avec les gestionnaires (SPGE, AERM, Ardenne Metropole…).

 

Transf’eau :

https://transfeau.eu/

Préserver ensemble les écosystèmes aquatiques du bassin versant de la Meuse !

Transf’eau, c’est une base de données des acteurs et des informations pratiques sur les projets menés sur le bassin versant de la Meuse en France et en Wallonie.

Durant 18 mois, d’octobre 2017 à mars 2019, le projet Transf’Eau a permis aux partenaires de créer une nouvelle dynamique de coopération transfrontalière.

Un projet par et pour les acteurs des cours d’eau français et wallons.

Transf’Eau, c’est avant tout un réseau qui regroupe les acteurs de l’eau belges et français, techniciens et agents en charge de la surveillance, de la gestion, de l’entretien, de l’aménagement des écosystèmes aquatiques.

L’objectif est de faire connaitre les missions, le fonctionnement et les actions entreprises par les différents organismes en charge de la gestion des cours d’eau des deux côtés de la frontière.

De part et d’autre de la frontière, on rencontre les mêmes problèmes sur les cours d’eau : entretien des berges, ripisylve, lutte contre espèces invasives, lutte contre les pollutions, rétablissement des continuités piscicoles. Leur traitement dans le cadre d’une coopération transfrontalière apporte une plus-value forte tant du point de vue économique (mutualisation des moyens), qu’environnemental ou social (cadre de vie).

La Meuse est un fleuve international qui compte de nombreux affluents franco-belges tels la Semois/Semoy, le Viroin, la Houille, la Sambre et la Chiers. Dans ce cadre il est particulièrement important d’augmenter la cohérence des interventions sur les cours d’eau transfrontaliers.

mattis ante. in suscipit Donec vulputate,