Articles

Une équipe renforcée et une nouvelle dynamique !

1 Août,2018 | Non classé

Le départ de Jérémie Benoît en avril dernier a été l’occasion pour la cellule de coordination du CRSA de repenser son organisation et sa manière de travailler. C’est ainsi que deux chargés de mission ont été engagés afin de prêter main forte à Olivier Collette dans la réalisation du Programme d’Actions. Ils ont rejoint l’équipe en juillet. Ils prendront en charge une partie du territoire et vous aurez bientôt l’occasion de les rencontrer. En attendant, voici déjà quelques lignes de présentations.

Nous profitons aussi de l’occasion pour remercier Henry Ziegler qui a passé 6 mois assez mouvementés chez nous et qui part découvrir l’Amérique !

Virginie Servais, 35 ans, Master en agronomie.

Virginie a travaillé dans des secteurs variés (agriculture, cartographie, pharmaceutique, agroalimentaire…). Passionnée par la nature et les activités qui l’entourent (photo naturaliste, randonnées, voyages,…), elle apprécie d’avoir un travail qui bouge, concret et varié.

J’ai tout de suite sauté sur l’occasion quand une opportunité d’emploi s’est présentée au CRSA. C’était enfin pour moi l’occasion d’avoir un travail en ligne avec mes passions et mes valeurs. Dès mon premier jour, comme baptême de bienvenue, nous sommes partis sous la chaleur de juillet, arracher les invasives aux abords des cours d’eau. Moi qui voulais travailler sur le terrain, j’ai été servie !  Mais malgré le côté physique de ces tâches, cela m’amène une grande satisfaction de pouvoir participer à la protection de notre biodiversité et enfin devenir actrice dans la préservation de l’environnement.

 Alexis Caufriez, 27 ans, Ingénieur industriel en agronomie.

Depuis l’âge de 5 ans, Alexis est passionné de pêche. Ce hobby a clairement influencé le choix de ses études.

Je tente également de faire partager ma passion aux futures générations, en tant que moniteur de pêche lors des stages proposé par la FSPFB (fédération sportive des pêcheurs francophones de Belgique). Ce qui me plaît dans ltravail du Contrat de Rivière, c’est ce mélange entre les actions concrètes de terrain et les missions de sensibilisation et d’éducation du public  Dès le début, nous avons été plongés dans le bain avec de longues journées d’arrachage de Balsamines. Malgré la chaleur, l’équipe garde son dynamisme et sa bonne humeur. Je découvre aussi les projets et je suis sûr que ce job sera riche en expériences.

 

sed porta. Praesent amet, elit. felis Donec venenatis efficitur. libero libero. felis